Association Amitié Populaire Franco Algérienne / Non classé / Conférence autour du thème  » Histoire de la Médecine en Algérie »

Conférence autour du thème  » Histoire de la Médecine en Algérie »

invitation histoire de la medecine algerienne

Organisée par l’Association Amitié Populaire Franco-Algérienne (AAPFA) et  le Centre Culturel Algérien

Programme de La Soirée

18h30 : Allocution d’ouverture de son Excellence Mr. IBRAHIM HACI, ancien Ambassadeur d’Algérie au Liban, Directeur du Centre Culturel Algérien à Paris 

18h40 : Modérateur :  Dr. Salaheddine MECHEREOUR, Cardiologue, Paris

18h50 : « AAPFA et la vie associative »: Dr.  Mohammed  El Amine SAHBATOU, Ophtalmologiste AP-HP, Paris

19h10 : « Histoire de la médecine en Algérie »: DR. Abdelghani FREHA, Directeur de la santé Publique de la Wilaya de Mostaganem

19h50 : Différentes actions de l’AAPFA: Dr Yahia MEKKI, Biologiste-Virologue expert, CHU-HCL, HCSP

20h30: Conclusion, débat

21h00: Cocktail

Histoire de l’Algérie médicale. Avant la colonisation, pendant la révolution et après l’indépendance.La pratique médicale en Algérie est très ancienne et plusieurs écrits témoignent de cette activité bien avant la colonisation française. Cependant la médecine moderne telle que nous la connaissons actuellement a débuté avec l’armée française qui a installé les premiers hôpitaux dès 1833 et surtout avec la création de l’école de médecine, dont la première installée par l’armée (Baudens) en 1931, cessa son activité en 1936 sur ordre du maréchal Valée.

A partir de 1855, fut créée la seconde école de médecine et de chirurgie d’Algerqui devint faculté mixte de médecine et de pharmacie d’Alger en 1909,sous la direction d’un chirurgien lyonnais, le doyen Curtillet (1863-1933). Son développement fut rapide et deux nouvelles facultés de médecine sont créées, en 1958, à Oran et à Constantine.  Beaucoup de grands noms de la médecine, de la chirurgie, de la pharmacie et de la chirurgie dentaire ont marqué l’histoire de l’Algérie médicale, que se soit pendant la période coloniale ou pendant l’indépendance, où un noyau de médecins algériens formés soit à Alger soit en France a pris la relève et a fait la faculté de médecine algérienne.

AAPFA : Association Amitié Populaire Franco Algérienne

Reconnue d’intérêt général, a pour but d’installer des échanges, de collaboration et de compétences des deux rives.Susciter l’intérêt des citoyennes et citoyens originaires d’Algérie (Franco-Algériens), susciter l’intérêt des citoyennes afin de réaliser l’Union et la Solidarité entre les peuples des deux rives (Français et Algériens) dans l’objectif d’installer des échanges de collaboration et de coopération ; l’association se fixe comme objectifs de motiver les citoyennes et citoyens d’origine Algérienne et/ou de double nationalité (Franco-Algérienne) de susciter chez eux une curiosité vis-à-vis de l’Algérie afin d’obtenir une prise de conscience de la part de la communauté Algérienne en France sur les liens qui la rattachent à l’Algérie et par conséquent de permettre à cette même communauté de s’unir et de se réunir en vue de développer une solidarité mutuelle et de favoriser la connaissance entre les deux peuples ; pour instaurer des échanges entre la France et l’Algérie, AAPFA aura la possibilité d’agir dans des domaines qui concernent directement ou indirectement la communauté algérienne qui sont les suivant ; culturel, économique, éducatif, enseignement, médical, scientifique, social et touristique. L’association entretiendra toute relation qu’elle jugera utile avec les représentants Français, et les associations (Humanitaires et Sociales) œuvrant sur cette problématique. L’association de part ses buts est apolitique et s’interdit de ce fait d’entrer dans des débats politiques qui par la force des choses dénatureraient sa crédibilité.

4 thoughts on “Conférence autour du thème  » Histoire de la Médecine en Algérie »

  1. Anesthésiste réanimateur à Lille ( DES de la fac de Lille )
    1 – le chèque de l’adhésion et DON est à faire parvenir à l’adresse de Lyon ? ( avenue jean jaures ? )
    2 – je souhaite participer à la mission de tiziouzou 21 au 28 octobre ( si vous avez besoin d’anesth / rea ) ou adrar ( mais il va falloir que je sache vite pour m’organiser ) . je peux vous faire parvenir mon CV si vous souhaitez

  2. JE SUIS MEDECIN GENERALISTE FORMEE EN PERSONNALITE ET RELETIONS HUMAINES SI VOUS AVEZ BESOIN DE MES SERVICES JE RESTE A VOTRE DISPOSITION

Répondre à Dr Khebbeb Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top