Association Amitié Populaire Franco Algérienne / Actions / Une mission médicale franco-algérienne spécialisée au chevet des patients d’Adrar

Une mission médicale franco-algérienne spécialisée au chevet des patients d’Adrar

Une mission médicale pluridisciplinaire de l’Association de l’amitié populaire franco-algérienne (AAPFA) de France conduite par son vice-président, le docteur Yahia Mekki accompagné d’une trentaine de praticiens et paramédicaux spécialisés se trouvent, depuis dimanche, au chevet des malades de la wilaya d’Adrar pour une assistance médicale d’excellence.

Ali Mekkaoui, de la cellule de communication dira : «L’AAPF, dont le président est le docteur Kouraïb Hassan, est une association à caractère scientifique créée en France en 2014, et accréditée en Algérie, et dont le siège se trouve à Lyon.

C’est une entité d’intérêt général avec comme but principal de favoriser les échanges entre l’Algérie et la France tout en privilégiant le partage des connaissances et des compétences par le biais de collaborations professionnelles. Dans ce contexte, nous incitons les citoyens algériens à s’investir plus dans leur communauté, et nous souhaitons une cohésion en vue de développer une sincère solidarité mutuelle. Notre champ d’action s’étend à de nombreux domaines notamment le culturel, économique, éducatif, scolaire et universitaire, médical, scientifique et touristique tout en excluant tout débat politique au sein de notre association.»

De son côté, le docteur Yahia Mekki ajoute que leur présence en Algérie a pour but de favoriser le transfert du savoir entre franco-algériens, français de souche et les leurs collègues algériens de la rive sud de la Méditerranée. Cependant, elle vient d’engager cette fois-ci sa 21e expédition médicale en terre algérienne.

Ainsi, l’agenda de travail pour cette session des consultations, des actes médicaux et chirurgicaux sont retenus au profit de plus d’une centaine de patients de la wilaya. Les principales activités de santé s’effectueront au niveau de l’hôpital 240 lits et celui d’Ibn Sina d’Adrar. Cependant, les filières médicales ciblées, dont la majorité est inexistante à Adrar, sont la spécialité chirurgicale, à savoir la chirurgie générale, l’urologie, l’orthopédie, la traumatologie, la gynécologie et l’ophtalmologie.

Centres de référence

Et pour les spécialités médicales, il y a la pneumologie-phtisiologie, la cardiologie, la rhumatologie, l’oncologie (cancer), l’hépato-gastrologie, la radiodiagnostic, la sénologie (sein), la réanimation et la biologie-virologie. Il nous également confié que «l’AAPFA ne fait pas qu’apporter des nouvelles techniques médicales, mais elle aide aussi à développer en Algérie des centres de référence, notamment dans le domaine de la chirurgie pédiatrique, à l’image de celui d’urologie-chirurgie pédiatrique de l’hôpital de Ras El Oued à Bordj Bou Arréridj, de la chirurgie cardio-pédiatrique à l’hôpital de Draâ Benkhadda à Tizi Ouzou, ainsi que celui de neurochirurgie pédiatrique à Tlemcen. Pour ce qui concerne la catégorie des patients adultes, je citerai encore le centre de référence de la chirurgie ORL, par le docteur Zaïbek, à l’hôpital OSO (ophtalmologie-stomatologie-ORL) de Tiaret. Et enfin pour la chirurgie ophtalmique de la rétine à l’hôpital de Biskra.»

Pour finir, on notera que cette jeune et dynamique association a déjà inscrit dans son palmarès un nombre important d’actions médicales en Algérie à travers plusieurs wilayas du pays comme Béchar, Biskra, Bordj Bou Arréridj, Tlemcen, Saïda, etc. Pour le programme de 2018, les wilayas qui recevront l’AAPFA seront celles de Tizi Ouzou, Bouira, Sétif, Constantine, Ghardaïa et une autre fois Saïda. On notera que cette mission est à Adrar depuis le 25 décembre, et ce, jusqu’à demain 30 et que toutes les couches sociales sans distinction sont ciblées par ces actions de santé médicale.

Source : El Watan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Top